• **** REPERTOIRE 4

    - 1 - LE VILLAGE DE MON ENFANCE

    Dans ce morceau, on rencontre des notes doubles à la main gauche. La main droite ne comporte que des croches, des noires et des blanches. Ce morceau est écrit en FA MAJEUR. Une petite erreur au début, mais l'enregistrement est toujours stressant. Je n'ai pas encore trouvé la solution pour m'enregistrer "à l'insu de mon plein gré" pour reprendre une petite réplique devenue très célèbre empruntée au monde du cyclisme... Mais ne cherchez pas le rapport entre le piano et le vélo, à part les pédales...

        - 2 - TU ME REDONNES GOUT A LA VIE

     Morceau écrit en DO MAJEUR, sur un rythme de slow. Deux nouvelles techniques enseignées en ce qui concerne l'attaque des notes et le jeu de deux notes différentes avec le même doigt. Les doubles croches apparaissent à la main droite.

     

    - 3 - COMME UN 14 JUILLET

     Nous arrivons avec ce morceau à une série de valses. La main gauche joue sur 4 accords qui se répètent. La main droite ne comporte que des noires et des blanches pointées. Apparition également de trois notes diésées.

      

    - 4 - CONTINUONS LA FETE !

    Même gymnastique, avec des accords différents.

     - 5 - DANS MON QUARTIER

       Une nouvelle valse. Seulement trois accords à la main gauche. Mais la technique des valses a une nouvelle occasion de se développer à travers ce morceau.

     

      - 6 - NOSTALGIE D'UNE EPOQUE

       Une 4ème valse en La mineur. (même accords que la précédente).

      - 7 - AMOUR MOUVEMENTE MAIS TOUJOURS LA

      Un nouveau style, le disco. Pas très évident à jouer au début (fatigue bien la main gauche) mais en insistant à petites doses, on finit par s'y faire. Très joli morceau.

      - 8 - DANSE DYNAMIQUE

     Je continue mes enregistrements, avec une motivation nouvelle due à ce beau piano qui sonne si bien.

    Ce morceau(en SOL MAJEUR  est écrit pour le travail à  la main gauche avec seulement deux accords. La main droite n'est constiuée pour ce qui concerne le rythme, que de croches, de noires et de blanches. Pas de difficultés particulières.

     

     - 9 - DANSE A L'ANCIENNE

      Morceau écrit en DO MAJEUR, sur un arpège de 8 croches par mesure. L'usage de la pédale est préconisé à 3ème mesure en partant de la fin du morceau.

     

    - 10 - JE N'OUBLIERAI JAMIS LE BONHEUR QUE J'AI VECU AVEC TOI

    Ce morceau, écrit en DO MAJEUR, se travaille d'abord avec le métronome. Mais on apprend rapidement à introduire dans notre jeu les nuances, et les modulations rythmiques sans quoi, n'importe quel morceau devient vite inintéressant. Le piano acoustique donne un plus pour introduire ce relief.  Morceau que j'aime beaucoup.

     - 11 - COUNTRY SOUVENIR

    - 12 - RYTHME ET PLANANT

    - 13 - LA PIANISTE S ECLATE

    Avant de vraiment pouvoir "s'éclater" sur ce morceau, il faut encore le retravailler. Je suis consciente de tous les défauts

    encore présentS : rythme heurté quelquefois, et vitesse excessive je pense. A travailler plus lentement pour un meilleur résultat. Mais voilà une version audio. J'essaierai de faire mieux, peut-être avec une vidéo.

    Le mouvement de balancement du poignet pour exécuter les doubles croches de l'avant dernière phrase de la

    fin n'est pas facile à acquérir, du moins pas avec la vitesse souhaitée mais la fluidité dans ce mouvement viendra certainement avec l'habitude et la répétition. C'est dur la vie d'artiste !!

     

    - 14 - SWING S'IL VOUS PLAIT

    Enregistré sur piano numérique ROLAND. A l'écoute je m'aperçois que le son MG est un peu bizarre avec un fond

    de cymbales ??? mais je garde l'enregistrement quand même. Un petit swing pour changer un peu.

    - 15 - TENDRESSE ET SWING

    - 16 - SWING MELODIE

    - 17 - SAVOIR GARDER EN MEMOIRE LES PETITS BONHEURS

    - 18 - LA FETE DE LA MUSIQUE CONTRY

    - 19 - DESIR DE SOLITUDE DURANT UN INSTANT

    - 20 - CONTEMPORAINE ET MYSTERIEUSE

    - 21 - TARD LA NUIT

    - 22 - AMOUR MOUVEMENTE MAIS TOUJOURS LA version 2

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter