• Un paso doble. Encore du travail, mais les morceaux deviennent de plus en plus motivants,

    et difficiles. Toujours perfectibles car le résultat obtenu aujourd'hui avec pas mal d'efforts sera

    dépassé demain avec un peu plus de pratique. Il ne faut jamais se satisfaire des petits résultats.


    13 commentaires
  • Ce tango est le premier dans cette série de morceaux tous plus beaux les uns que les autres.

      Beaucoup de travail pour arriver à un résultat qui est loin d'être parfait, mais ça viendra avec le temps

    et beaucoup de patience et d'entraînement.


    9 commentaires
  • Le rythme main gauche est semblable à celui du morceau précédent. La main droite joue des noires.

    La mélodie est très belle.

     

     

     


    7 commentaires
  •    Ce morceau, de même que les deux versions de "PARFUM MUSICAL", est construit sur une section de deux accords

    qui se répètent à l'infini. La différence majeure réside dans le travail de la main droite, et le changement de tempo

    qui s'adapte au rythme de la main droite. On voit bien là la sagesse de notre professeur qui enseigne une difficulté par(

    la répétition. Mais n'est-ce pas là la base de l'apprentissage. Répéter, et répéter encore, jusqu'à ce que l'enseignement

    devienne un réflexe, ce qui, en musique, est très inportant.

      Ici le rytme main droite joue sur des rondes, des blanches pointées et des noires.

     

     


    2 commentaires
  • Je travaille ce morceau depuis quelques temps déjà et n'en trouve encore pas l'interprétation

    à mon goût. Le rythme est difficile à garder, les doigts s'emmêlent, bref..

    Encore un peu de pratique est nécessaire et il faut remettre la tapisserie sur le chevalet, encore et

    encore, sans se décourager. Mais cette méthode est tellement motivante, qu'on fait cet effort avec bon

    coeur.

      Ce trente avril, je me décide enfin à livrer cet enregistrement qui ne me satisfait toujours pas. Mais je me dis qu'avac

    plus de pratique, donc plus de temps; les difficultés disparaîtront. Je me rends compte qu'en augmentant le tempo,

    je perds le rythme. Dans 10 ans, il n'y paraîtra plus rien, Soyons donc positif.

     


    3 commentaires